Estimation de l’immobilier à Orléans


L’immobilier subit régulièrement des hausses et des baisses. En cause : la conjoncture économique, les taux d’emprunt, la loi de l’offre et de la demande, le pouvoir d’achat… A l’échelle d’une ville comme Orléans, le secteur de la pierre peut encore être dépendant des projets d’urbanisation et de construction mis en place par la municipalité, par des investisseurs privés ou par l’Etat. Particuliers et professionnels de l’immobilier doivent donc se tenir perpétuellement informé de la tendance des prix de l’immobilier.


A combien est estimé le m² orléanais ?


Estimation appartement

Vendre ou acheter : tout tient dans l’estimation de l’immobilier à Orléans. Si les prix sont à la hausse, c’est peut-être le moment d’en profiter et de vendre, surtout si la demande est au rendez-vous. Si à l’inverse, les prix accusent une baisse, la situation sera plus favorable aux acheteurs. Le marché de l’immobilier est tellement versatile qu’il est indispensable d’en connaître la situation.


A Orléans, les statistiques émises par les notaires et les agents immobiliers révèlent un mètre carré évalué à environ 2 000 €. Pour autant, il ne s’agit là que d’une moyenne, qu’il s’agit de moduler en toute connaissance de cause.


Les tarifs d’une rive à l’autre de la Loire


D’un quartier à l’autre, les prix de l’immobilier à Orléans peuvent être considérablement différents. Dans le centre historique, sur la rive droite du fleuve, les appartements et les maisons peuvent se négocier à prix d’or tant cette localisation est recherchée. A l’inverse, un quartier universitaire comme La Source, situé tout au sud de l’agglomération sur la rive gauche, peut offrir des biens immobiliers plus attractifs pour un achat.


Des quartiers sont par ailleurs classés en zone prioritaire à urbaniser, ce qui constitue une autre information à connaître lorsque l’on souhaite investir ou vendre. A Orléans, c’est le cas du quartier de l’Argonne, de la rue Dauphine à Saint-Marceau, de Blossières et d’une partie de la Source.

ch be lu ca